Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Spanc > Glossaire > Glossaire

Glossaire

Aérobie
Se dit d’un processus réalisé en présence d’oxygène.

Anaérobie
Se dit d’un processus réalisé en l’absence d’oxygène.

Assainissement autonome
Ancien nom utilisé pour définir un assainissement non collectif.

Assainissement collectif
L’assainissement collectif correspond à un mode d’assainissement des eaux usées domestiques des immeubles raccordés au réseau public de collecte et de transport de ces eaux vers la station d’épuration.

Assainissement non collectif
L’assainissement non collectif représente tous les systèmes d’assainissement effectuant la collecte, le prétraitement, le traitement l’épuration, l’infiltration ou le rejet des eaux usées domestiques des immeubles non raccordés au réseau public d’assainissement collectif.

Bac à graisse
Appareil destiné à la séparation des graisses par flottation.

Boue
Matières décantées qui se déposent au fond de la fosse toutes eaux.

Boues activées
Procédé d’épuration reposant sur l’activité des bactéries circulant librement dans un milieu spécialement oxygéné

Boues à cultures fixées
Un moyen d’augmenter la concentration bactérienne consiste à permettre aux micro-organismes de se fixer sur des supports. On parle alors de systèmes à cultures fixées.

Colmatage
Obturation totale ou partielle des entrées d’un élément du système drainant ou de l’intérieur de celui-ci, entrainant un dysfonctionnement du système.

Composé chimique pur
Un composé chimique pur est une substance chimique pure composée d’atomes de deux ou plus éléments chimiques différents liés entre eux par des liaisons chimiques.

Cycle de l’eau
Le cycle de l’eau (ou cycle hydrologique) est un modèle représentant le parcours entre les grands réservoirs d’eau liquide, solide ou gazeuse sur Terre : les océans, l’atmosphère, les lacs, les cours d’eau, les nappes souterraines et les glaciers.

Dispositif de prétraitement
Ouvrage permettant de réduire les teneurs en matières en suspension des eaux envoyées sur l’étape de traitement.

Drain
Le drain est un tuyau de drainage posé au pied des fondations d’un bâtiment pour évacuer les eaux.

Eaux ménagères
Les eaux ménagères ont pour origine les salles de bains et les cuisines, et sont généralement chargées de détergents, de graisses, de solvants, de débris organiques, etc.

Eaux pluviales
Elles sont issues des toitures et des surfaces imperméables. Elles ne doivent jamais être mises dans les fosses toutes eaux ou dans le système de traitement.

Eaux usées domestiques
Elles proviennent des différents usages domestiques de l’eau et sont constituées des eaux vannes et des eaux ménagères.

Eaux vannes
Les eaux vannes ont pour origine les matières fécales et les urines.

Effluents
Eaux usées sortant de l’habitation, ou de la fosse toutes eaux par exemple.

Épandage
Système destiné à recevoir les eaux pré traitées et à permettre leur épuration par percolation dans le sol en place ou dans un massif de matériaux filtrants reconstitués.

Épandage souterrain
Dispositif utilisant le sol en place comme système épurateur et comme milieu récepteur.

Épuration
Traitement complet des effluents domestiques permettant d’abattre la majeure partie de la pollution avant rejet dans le milieu naturel.

Équilibre naturel
C’est un milieu dans lequel chaque élément qui le constitue y tire son compte sans l’intervention d’un quelconque facteur qui lui est étranger.

Étude de sol
Investigation permettant de déterminer la nature exacte du sol visant à évaluer l’aptitude de ce dernier à évacuer les eaux usées domestiques.

Étude géologique
L’étude géologique analyse les caractéristiques d’un sol destiné à recevoir un ouvrage. Elle a pour objectif de prévenir tous les risques naturels.

Filière compact
Les filières compactes sont des micro-stations d’épuration des eaux usées domestiques.

Filière de traitement
Procédure permettant de choisir la filière d’assainissement non collectif adaptée (type, taille...) en fonction des contraintes de la parcelle étudiée (nature du sol, pente...).

Filtre à sable
Filière généralement utilisée dans un sol peu épais et perméable (calcaire fissuré,…).
On remplace le sol naturel par un sol artificiel composé d’un lit de sable siliceux lavé.

Fosse septique
La fosse septique est l’un des éléments constitutifs d’une installation d’assainissement non collectif.
Elle reçoit soit uniquement les eaux-vannes (sanitaires) et assure le pré-traitement de ces eaux.

Fosse toutes eaux
La fosse toutes eaux reçoit l’ensemble des eaux usées (eaux vannes et eaux ménagères). Elle assure le pré-traitement de ces eaux.

Gaz de fermentation
Gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l’absence d’oxygène.

Géogrille
Toile synthétique à maillage large disposée entre deux couches de granulat.

Géotextile
Matériaux non tissé, perméable à l’eau et à l’air, insensible à l’action des bactéries ou moisissures, et destiné à séparer des couches de matériaux de granulométrie différentes.

Infiltration
Procédé d’épuration consistant à filtrer l’eau polluée à travers un massif de sable visible.

Impact environnemental
L’impact environnemental désigne l’ensemble des modifications qualitatives, quantitatives et fonctionnelles de l’environnement (négatives ou positives) engendrées par un projet.

Matière en suspension
Concentration en masse contenue dans un liquide normalement déterminé.

Micro-organisme
Un micro-organisme est un organisme vivant microscopique.

Micro station
Une micro-station d’épuration est une solution de traitement des eaux usées domestiques. Elle fonctionne selon le même principe qu’une station d’épuration urbaine, grâce à un procédé dit « à boue activée » ou à culture fixée.

Milieu hydraulique superficiel
Milieu naturel où aménagé ou sont rejetés les eaux traitées des dispositifs drainés : cours d’eau...

Nappe phréatique
Nappe d’eau souterraine susceptible d’alimenter des sources ou des puits.

Perméabilité
Capacité des sols à infiltrer l’eau. Elle est généralement représentée par le coefficient K en millimètre d’écoulement par heure (mm/h).

Pièces principales
Une pièce principale est une pièce de + de 7 m² avec une ouverture sur l’extérieur et une hauteur sous plafond de plus de 1,8m.

Plan de masse
Plan représentant une construction de façon schématique. Cela permet de détecter facilement certaines informations telles que le périmètre ou la surface d’une construction

Plan de situation
Le plan de situation est un document exigé dans un dossier de demande de permis de construire, de déclaration de travaux, de certificat d’urbanisme.
Il est établi sur un extrait de carte IGN, un plan d’assemblage cadastral (DGI, Bureau F1), ou un plan de ville. L’échelle du plan sera comprise entre le 1/5000e et 1/25 000e.
Il doit comporter plusieurs informations permettant la situation du projet concerné :
• Le nom de la commune et lieu-dit éventuel.
• L’orientation géographique, le plus souvent on représente la direction du Nord.
• Un repère localisant le projet.

PLU
Plan Local d’Urbanisme
Le plan local d’urbanisme (PLU) est le principal document d’urbanisme de planification de l’urbanisme au niveau communal.

Pompe de relevage
La pompe de relevage est une pompe évacuation capable d’aspirer et transporter différentes eaux usées.

POS
Plan d’Occupation des Sols.
Le plan d’occupation des sols (POS) est un document d’urbanisme prévu par le droit français, dont le régime a été créé par la Loi d’orientation foncière de 1967. Sa disparition a été prévue par la Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain du 13 décembre 2000, au profit des nouveaux Plans locaux d’urbanisme (PLU).
Toutefois, les anciens POS subsistent et gardent toute leur validité juridique tant qu’ils n’ont pas été transformés en PLU.

Poste de relevage
Dans certains cas, il n’est pas possible de raccorder gravitairement les installations privatives d’assainissement au réseau public d’eaux usées. Il faut donc utiliser un poste de relevage. Il s’agit d’un regard équipé d’une ou de plusieurs pompes.

Pouzzolane
Roche volcanique légère et poreuse utilisée en construction.

Pré filtre
Dispositif destiné à protéger l’ouvrage de traitement.

Réhabilitation
Rénover une installation.

Réseau hydrographique
Ensemble des cours d’eau (fleuves, rivières et canaux) d’une région déterminée.

SPIC
Service Public à Caractère Industriel et Commercial.
Un service public industriel et commercial (SPIC) est une forme de gestion de service public soumise principalement aux règles de droit privé et à la compétence du juge judiciaire.

Station d’épuration
Station de traitement des eaux usées des usagers (particuliers et industriels) raccordés au réseau d’assainissement et des eaux pluviales (dans le cas de réseaux non-séparatifs). La station rejette une eau épurée dans le milieu naturel qui doit être conforme aux valeurs limites définies par arrêté préfectoral. Les résidus de traitement sont récupérés sous forme de boues.

Système d’assainissement
Un système d’assainissement permet de traiter les eaux usées en provenance des logements afin de rejeter une eau assainie dans l’environnement.

Tertre d’infiltration
Le tertre d’infiltration reçoit les effluents issus de la fosse toutes eaux. Il utilise un matériau d’apport granulaire comme système épurateur et le sol en place comme moyen dispersant. Il peut être en partie enterré ou totalement hors sol et nécessite, le cas échéant, un poste de relevage.

Traitement biologique
Traitement de l’eau usée (après prétraitement et décantation primaire éventuelle) par des procédés biologiques permettant la transformation de la matière organique dissoute en matière décantable avant son élimination par décantation (secondaire).

Tuyaux d’épandage
Tuyaux régulièrement fendus ou perforés permettant le passage des eaux prétraitées dans le système de traitement.

Ventilation
Dispositif permettant le renouvellement de l’air à l’intérieur des ouvrages, afin d’évacuer les gaz de fermentation.

Vidange
Opération consistant à l’enlèvement d’un volume fluide.

Soutenir par un don